La semaine dernière, j’ai vu un vidéo dans lequel une artiste, dont le corps abrite 20 personnalités, parle de l’art que quelques-unes de ses personnalités créent. L’une d’elle ne peint que des images du traumatisme qui a crée le schisme. Ça m’a totalement bouleversé. C’est incroyable que le cerveau soit à ce point fort qu’il puisse créer un nombre x de personnalités pour supporter le traumatisme. La personnalité dominante de cette artiste n’avait aucun souvenir du traumatisme et c’est ce qui fait qu’elle pouvait vivre sans ce poids. Cette histoire m’a inspiré la page suivante.

Le deuxième sujet auquel j’ai touché est très personnel et vient de ma propre expérience avec mon corps. Je navigue toujours entre deux pôles: être molle et pas bien dans mon corps ou être en forme et en santé.

Depuis un an, je me prends en main, je prends soin de mon corps et je le bouge. Je mange mieux et je tente de ne pas retomber dans mes vieilles habitudes. Mais c’est dur. Un exemple bien clair: l’an dernier j’ai effectué une remise en forme totale. Je me suis rendue à un poids sain et je me sentais bien. Au cours de l’année, j’ai repris du poids mais encore dans une zone de bien-être. Il y a deux mois, j’ai commencé un programme de poids pour sculpter mes muscles. Je commence tout juste à voir les résultats, surtout au niveau de mes épaules. Malheureusement, cela a également emmené un plus grand appétit alors j’ai pris du mou là ou je n’en voulais pas….aaaah! On ne peut pas gagner!

Finalement un autre sujet intéressant et dont je traite souvent: la sexualité féminine. On peux-tu se dire que les femmes tout comme les hommes ont des désirs qu’ils veulent réaliser? Et que cela ne mérite pas le terme de pute? On peut être sexy ou prude ou whatever et que c’est correct comme ça?

Ça m’énerve au plus haut point quand ma fille me dit qu’elle ne peut pas mettre certains vêtements parce qu’il ne faut pas qu’on voit sa brassière au travers du coton. Non mais, on s’entend que toutes les filles ou presque portent des brassières, ce n’est pas quelque chose à cacher à ce que je sache???

En tout cas, je suis toujours enchantée par ce projet. Il me reste deux pages à partager la semaine prochaine avant que Sofia et moi échangions nos journaux. Bien hâte à cette prochaine étape.